DONNÉES D'EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE

Le Consortium canadien de recherche en santé environnementale urbaine (CANUE)), financé par les IRSC, rassemble et génère des données géospatiales standardisés sur la pollution atmosphérique et sonore, l'utilisation des sols, les espaces verts / naturels, les changements climatiques / extrêmes, les conditions socio-économiques et relie ces données aux études de cohortes canadiennes existantes et aux bases de données administratives sur la santé. Un premier lot de données d'exposition CANUE a été fusionné avec l’ensemble de données harmonisé de CanPath et est maintenant disponible aux chercheurs. Ces ensembles de données incluent:

  • Base de données sur les environnements de vie canadiens (Can-ALE)
  • Indice de défavorisation matérielle et sociale (IDMS)
  • Indice differentiel de végétation normalisé (NDVI; i.e. indice de verdure)
  • Exposition moyenne annuelle au dioxyde d'azote (NO2)
  • Exposition moyenne annuelle à l'ozone (O3)
  • Exposition moyenne annuelle aux particules fines (PM2,5)
  • Exposition moyenne annuelle au dioxyde de soufre (SO2)
  • Mesures météorologiques et climatiques
  • Lumière nocturne dérivé d'images sattelitaires

Aperçu

Acronyme

CANUE

Conception de l'étude d'harmonisation

Les ensembles de données d'exposition environnmentales ont été développés à l'aide d'un éventail de sources de données et de méthodologies, décrites dans les documents de métadonnées spécifiques à chaque ensemble de données. Les valeurs d'exposition ont été indexées à chaque code postal canadien afin de faciliter le jumelage avec les bases de données sur la santé. Des mesures d'exposition annuelles ont été préparées pour la qualité de l'air (SO2, O3, PM2,5, NO2), les indices de verdure, de lumière nocturne et de conditions météorologiques. Les ensembles de données MSDI et Can-ALE couvrent certaines années du recensement canadien.

Population

Population principale

Les ensembles de données d’exposition CANUE ont été liés à l’ensemble de données harmonisées national du PPCDE en utilisant le code postal à six chiffres résidentiel des participants à la date de recrutement. Lorsqu'un ensemble de données d'exposition annuel n'était pas disponible pour une année d'évaluation initiale du PPCDE, l'année la plus proche pour laquelle cette exposition était disponible a été utilisée pour le jumelage. Par exemple, les données PM2.5 couvrent les années 2008 à 2012; les participants recrutés entre 2013 et 2015 se sont vu attribuer les valeurs de PM2,5 pour l'année 2012. L'ensemble de données MSDI 2011 a été attribué à tous les participants au PPCP. Les ensembles de données Can-ALE de 2006 et 2016 sont liés à tous les participants au PPCDE. Les participants pour lesquels le code postal à six chiffres résidentiel n'était ni valide ni disponible se voient attribuer des données manquantes pour toutes les expositions environnementales.

Chargement...
Chargement...

Classifications de variables